Le test du singe

Par Jean-François GAZET le 11 octobre 2014

En informatique, après la phase de développement d’un logiciel, arrive la phase de test.

Avez-vous prévu tous les cas d’erreur ? Que se passera-t-il si un utilisateur saisit du texte dans votre programme alors que vous attendiez un nombre ?

Imaginez que vous mettez votre application dans les mains d’un singe. Il va appuyer sur tous les boutons et saisir n’importe quoi, n’importe où. Bref, il va produire des actions illogiques et aléatoires.

Si après cela, votre application n’a pas planté alors bravo.

Dans le cas contraire, et c’est l’intérêt de ce test, vous aurez mis en évidence des bugs à corriger.

Cette technique peut s’appliquer aussi bien à un logiciel PC, un site internet ou une application pour smartphone.

Dans le cas d’une application Android, sachez que le SDK contient un utilitaire permettant de réaliser ce “monkey test”. Voici par exemple, une commande à saisir dans votre console. Elle va effectuer 1000 tests aléatoires espacés de 200 ms :

adb shell monkey -p mon.package -v --throttle 200 1000

Plusieurs options sont disponibles. La documentation complète est disponible sur developer.android.com

Amusez-vous bien avec votre singe :)
Et si vous préférez un canard en plastique, pourquoi pas !


Partagez cet article


A lire également Tous les articles