Développez en local avec Git

7 mars 2014 · 2 min de lecture
Git

Pour le développement d’applications, on utilise un logiciel de gestion de versions. Il permet le travail collaboratif et la conservation de l’historique de chaque fichier. Le plus ancien est CVS. Son remplaçant est Subversion (SVN). Il existe aussi Git dont le développement a débuté en 2005 par un certain Linus Torvalds.

Le site GitHub utilisant ce logiciel héberge actuellement plus de 10 000 000 de projets (source WikiPedia).

L’avantage de ces logiciels est de pouvoir travailler à plusieurs sur les même fichiers. Les conflits sont gérés. Ils fonctionnent de type client-serveur… mais pour Git c’est différent. Vous pouvez l’utiliser pour gérer vos développements de projets personnels (scripts, sites web) sans installer un serveur et perdre votre temps à le configurer.

Je n’entrerai pas dans les détails concernant l’utilisation de Git. Pour cela je vous invite à consulter la documentation sur le site officiel. Je souhaite simplement ici vous expliquer comment il est possible de travailler avec cet outil, chez vous, sur votre ordinateur, sans dépôt sur un serveur.

Tout d’abord, pour installer Git sur votre distribution Linux (Ubuntu), tapez la commande suivante dans votre console :

sudo apt-get install git

PLacez-vous dans un dossier contenant vos dépôts Git comme si vous étiez sur le serveur. Créez votre nouveau dossier (repository) et initialisez-le :

mkdir nouveauProjet.git
cd nouveauProjet.git
git init --bare

Allez ensuite dans votre dossier de travail et clonez le dépôt :

git clone chemin/nouveauProjet.git

Un dossier ‘nouveauProjet’ est créé. Et vous pouvez maintenant travailler dans celui-ci en ajoutant par exemple un fichier ‘test.txt’ :

cd
 nouveauProjetecho 'hello' > test.txt
git add test.txt
git commit
git push origin master

Bref, pour développer avec Git, pas besoin d’héberger son code, ni d’installer un serveur.


#git  

PARTAGER VIA

 Twitter    Facebook    LinkedIn    Reddit    Email

A LIRE EGALEMENT


comments powered by Disqus